Warning: Declaration of mysiteDescriptionWalker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /homepages/7/d176465690/htdocs/leuropealaune.eu/wordpress/wp-content/themes/awake/lib/classes/menu-walker.php on line 45
L'Europe à la Une

Notre blog

Logo Be RGB

Les priorités de la présidence belge

0

Selon Monsieur Chastel, secrétaire d’Etat aux affaires européennes, a affirmé que  » la présidence belge de l’UE va marquer une rupture  » tout d’abord en favorisant le président permanent du Conseil européen, H. Von Rompuy et aussi C. Ashton, Haute représentante pour la politique européenne étrangère et de sécurité.

Les lignes de force de la présidence belge de l’Union européenne ont été présentées le 16 juin dernier par le premier ministre démissionnaire Y. Leterme. Il s’agit d’une part de thèmes déterminés par l’agenda européen et d’autre part d’un certain nombre d’accents que la Belgique désire porter.

Le programme est bâti autour de 5 grands axes :

  •       Un axe socio-économique qui vise une croissance durable et soutenue
  •       Un axe social qui vise la cohésion sociale
  •       Un axe environnement qui vise une économie pauvre en émissions de carbone
  •       Un axe liberté, sécurité et Etat de droit qui vise une politique européenne sur le plan de la Justice, des Affaires intérieures, de l’Asile et de l’immigration
  •       Un axe action extérieure qui vise un rôle plus important pour l’Union européenne en tant qu’acteur pour la paix et la sécurité dans le monde.

1. Un axe socio-économique
Objectif : Renouer avec la croissance durable et la compétitivité Comment ? – Développement d’une économie compétitive, verte et de la connaissance (mise en oeuvre d’UE 2020).
– Renforcement du Pacte de stabilité et de la gouvernance économique (Task force) ; mise en place de la réglementation sur le secteur financier.
– Promotion de l’emploi (lignes directrices ; green jobs ; white jobs).
– Innovation (e.a. brevet européen) et parachèvement du marché intérieure (suivi du rapport Monti).
– Focus sur la politique industrielle et les infrastructures.
2. Un axe social
Objectif : Stimuler le progrès social
Comment ? – Etudier la convergence sociale par le biais d’objectifs et d’indicateurs de suivi.
– S’efforcer d’enregistrer des avancées concrètes dans le débat concernant les services d’intérêt général.
– Promouvoir le renforcement de la sécurité sociale tout au long de la vie dans le cadre de l’année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.
– Souligner la valeur ajoutée de l’UE sur le plan de la santé publique et du vieillissement de la population (en ce compris la problématique relative aux pensions).
– Accorder une attention soutenue à la violence à l’encontre des femmes.
3. Un axe environnemental
Objectif : Passage à une économie verte
Comment ? – Parvenir, en collaboration avec la communauté internationale, à des objectifs concrets et ambitieux à Cancun (COP16)
– Renforcer le lien avec les nouveaux objectifs stratégiques européens en termes d’énergie, de transport et d’émissions, notamment en adaptant la fiscalité.
– Préparation de la 10e Conférence des Parties sur la biodiversité.
– Amélioration de l’instrument législatif en matière d’environnement.
4. Un axe Liberté, sécurité, Justice (Programme de Stockholm)
Objectif : Approfondir et finaliser l’Espace européen de Liberté, Sécurité et Justice
Comment ? – Asile : élaboration d’une procédure d’asile et d’une protection internationale uniformes.
– Intérieur : lutte contre le terrorisme, la criminalité organisée, l’immigration illégale et la traite des êtres humains.
– Justice : reconnaissance mutuelle des décisions judiciaires.
5. Un axe Dimension extérieure
Objectif : Renforcer le pouvoir d’attraction de l’Union dans le monde et son rôle en tant qu’acteur pour la paix et la sécurité
Comment ? – Mettre en place le Service européen d’Action extérieure.
– Poursuivre les négociations d’adhésion sur base des mérites propres des candidats.
– Lutter contre le protectionnisme en se concentrant sur le cycle de Doha et les accords commerciaux bilatéraux et régionaux.
– Protéger et promouvoir les Droits de l’homme.
– (pm) UE-ASEM et UE-Afrique.

Commenter

Votre fil d'Ariane dans le dédale européen.